Ce qui s’est dit

Les bénévoles du groupe local organisent des réunions pour répondre à vos questions et recueillir vos avis sur la transformation de la Nef en banque.

Voici un petit compte-rendu de ce qui s’est dit lors des réunions qui ont déjà eu lieu. Nous utiliserons ce résumé pour porter votre parole au Congrès du 23 mai et à l’AG du 24. Il sera complété lors des futures rencontres.

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

Réunion publique à Lodève le 11 avril 2014.

Réunion publique à Lodève le 11 avril 2014.

La Nef

Permettre aux personnes intéressées d’ouvrir un compte sans obligatoirement verser 90 € (3 parts sociales obligatoires). Soit en permettant de devenir sociétaire avec une seule part sociale. Soit en permettant d’ouvrir un compte sans être sociétaire. Permettre les parts « suspendues » ?
Mise à jour : nous avons demandé aux salariés de la Nef -> il est déjà possible de devenir sociétaire avec une seule part. Il est seulement conseillé d’en prendre 3, pas obligatoire.

Est-ce-que la masse salariale n’a pas trop augmenté ? S’appuyer sur le bénévolat pour limiter les dépenses. Etudier les dossiers localement et bénévolement. Transparence totale, expertise collective.

Faire des AG en visioconférence.

Changer de nom ? « La Nef » n’est pas connu. Utiliser un vocabulaire plus parlant. « Banque », « verte », « éthique ».

La banque

Ce n’est pas embêtant de ne pas avoir d’agence, mais il faut un interlocuteur identifié.

Facturer les services au juste prix, mais surtout, éviter les abus. Gestion par internet gratuite. Retraits d’argent gratuits.

Aura-t’on des chèques ? Certains en ont besoin.

Crainte de devenir une banque comme les autres.

Aider les clients à changer de banque (en s’appuyant sur les bénévoles).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.